La Slovénie en camping-car : découvrez le joyau caché de l’Europe

La Slovénie en camping-car : découvrez le joyau caché de l’Europe

9 février 2024 1 Par Valérie

Nommée à juste titre « la Petite suisse des Balkans », la Slovénie vous enchantera par ses monts majestueux, ses lacs cristallins et sa côte pittoresque le long de l’Adriatique. C’est une destination 100% nature, aussi grande que la Normandie, qui vous enchantera à découvrir en camping-car, fourgon ou van aménagé. Vous retrouverez dans cet article, une suggestion d’itinéraire pour vous aider à planifier votre belle aventure slovène.

Certaines choses à savoir avant de partir en camping-car en Slovénie

Le stationnement de nuit est uniquement autorisé sur les aires de stationnement pour véhicules de loisirs ou dans les campings. La réglementation locale en terme de camping sauvage est très stricte et on ne vous conseille pas de tenter car vous risquez de fortes amendes !

Vous pouvez retrouver les lieux de stationnement sur les applications pour voyager en camping-car, c’est l’occasion d’ailleurs d’utiliser votre code premium fourni par Hertz Trois Soleils pour l’application CARAMAPS. Les Aires de stationnement CAMPERSTOP sont aussi référencés ici https://camperstop.si/en.

Le pays compte environ 150 aires de repos pour les camping-cars dans tout le pays et environ 100 campings qui ouvrent majoritairement d’avril à octobre.

aires de repos pour les camping-cars

En Slovénie, les péages fonctionnent à l’aide d’un système de vignettes qui doivent être achetées à l’avance et qui permettent de circuler sur tout le réseau autoroutier. Le site www.vignetteslovenia.si est le principal point de vente, mais il est aussi possible de les acheter dans des stations-service et bureaux de poste (vignette hebdomadaire ou au mensuel). Les autoroutes sont cependant peu nombreuses et peuvent être largement évitées dans ce petit pays qui a une bonne infrastructure routière.

Attention, pensez-y l’allumage des feux de croisement est obligatoire de jour comme de nuit !

Petit avantage slovène : les carburants en Slovénie sont en général 30 à 40 % moins cher qu’en France.

N’hésitez pas à emmener vos vélos et choisir l’option porte vélos dans vos options de réservation, car la Slovénie est vraiment un pays qui s’y prête très bien même si ça grimpe souvent !

Enfin, ne partez pas sans chaussures de marche : les alpages et les montagnes slovènes invitent les amateurs de randonnée (sur 10 000 km de sentiers de montagne balisés) !

Quand faire un road-trip en Slovénie ?

lever de soleil slovénie

Quand partir pour profiter au mieux de ce petit joyau d’Europe centrale ? Tout dépend de ce que vous recherchez !

Notre avis : L’idéal est de s’y rendre en avril-mai ou septembre-octobre, pour pouvoir bénéficier de tous les services, de l’ouverture des sites sans la grande affluence et des prix les plus bas dans les campings.

Si vous préférez profiter du soleil et de la douceur du printemps, vous pourrez explorer les richesses naturelles de la Slovénie. Vous pourrez admirer les fleurs qui tapissent les prairies du parc national du Triglav, randonner dans les gorges de Vintgar ou de Tolmin, ou encore visiter les grottes spectaculaires de Postojna ou de Skocjan. Le printemps est aussi l’occasion de découvrir la côte adriatique, avec ses charmantes villes comme Piran ou Koper.

Si vous aimez la chaleur et l’animation, l’été est la saison parfaite pour faire un road-trip en Slovénie. Vous pourrez profiter des plages et des sports nautiques sur le lac de Bled ou sur la rivière Soca, faire du rafting ou du canyoning dans les vallées alpines, ou encore participer aux nombreux festivals qui animent le pays. L’été est aussi le moment idéal pour déguster les spécialités culinaires slovènes, comme le strudel aux pommes, le potica aux noix ou le jota aux haricots.

Si vous cherchez le calme et les couleurs, l’automne est la saison qu’il vous faut. Vous pourrez admirer les feuillages flamboyants des forêts slovènes, qui couvrent plus de la moitié du territoire. Vous pourrez aussi visiter les châteaux et les églises qui témoignent du riche patrimoine historique et culturel de la Slovénie. L’automne est également propice à la découverte des vignobles et des caves à vin, où vous pourrez déguster les crus locaux comme le refošk ou le cviček.

Si vous voulez découvrir la Slovénie sous son manteau blanc, l’hiver est la saison idéale. Vous pourrez admirer les sommets enneigés des Alpes Juliennes, skier dans les stations de Kranjska Gora ou de Vogel, ou encore vous réchauffer dans les sources thermales de Bled ou de Bohinj. L’hiver est aussi propice à la visite des villes comme Ljubljana ou Maribor, qui se parent de lumières et de marchés de Noël.

Idées d’étapes et d’itinéraires à faire en Slovénie en camping-car

Voici une suggestion d’itinéraire pour vous aider à planifier votre aventure sur environ 10 jours dans le pays, celui-ci prend en compte un passage en Slovénie via le nord de l’Italie, une occasion de s’arrêter en chemin vers la magnifique région des lacs italiens ainsi que Milan, Vérone ou Venise.

Cependant si vous arrivez par exemple plus au Nord, par le Sud de l’Autriche, vous pourrez suivre cet itinéraire en cours de route, à partir du jour 4 et rentrer en Slovénie par la station de Kranjska Gora.

Jour 1 : Vallée de Vipava et Tolmin

Vallée de Vipava

En arrivant par l’Italie, partez à la découverte de la vallée viticole de Vipava, une des 3 régions vignobles du pays. C’est dans le bourg de Vipava que s’installe en 1894 la première coopérative viticole. Les vins slovènes restent aujourd’hui très largement méconnus et ce n’est pas une question de qualité mais bien par sa faible production (équivalent à environ seulement 15 % du vignoble Bordelais !). Ce qui limite son exportation bien qu’elle soit en bonne augmentation ces dernières années.

La viticulture, activité très ancienne dans la région est une traditionnelle importante dans la culture slovène. D’innombrables trouvailles archéologiques et archives témoignent de l’étendue de la vigne dans ce pays et de la qualité de ses vins. Ils montrent que le patrimoine vinicole et œnologique remonterait à l’antiquité.

Les viticulteurs produisent d’excellents vins avec des spécificités locales, aussi bien de cépages locaux qu’internationaux, plus de 52 cépages poussent en Slovénie dû à l’entrecroisement des climats. Le viticulteur slovène vous fera découvrir toutes les subtilités des vins slovènes blanc, rouge, rosé et même orange (vin blanc vinifié comme un rouge mais avec une macération prolongée)! Découvrez des vins variés de grande qualité à des prix très abordables.

Dirigez-vous ensuite vers le nord jusqu’au bourg de Tolmin, où vous pouvez visiter ses impressionnantes gorges.

Très belle balade d’1h30, le long de cette formation géologique incroyable où l’eau est ici d’un bleu turquoise transparent. (Le chemin est assez raide par endroits avec pas mal de marches, des chaussures de marche adaptées sont requises les jours de pluie car le chemin peut être glissant).

L’entrée est limitée à un certain nombre de visiteurs dans chaque plage horaire, nous vous recommandons donc de réserver en achetant un billet en ligne à l’avance : Réserver vos billets en ligne

Entrée : 6 €

STATIONNEMENT DE NUIT :

Passez 1 ou 2 nuits dans un camping nature le long de la Soča, face aux Alpes Juliennes entre Tolmin et Bovec pour environ 15/20€ par personne. Les campings demandent souvent un séjour de 2 nuits min.

KAMP TONI

Ouvert du 1er avril au 31 oct 

de 30 à 34 € pour 2

https://kajakkamptoni.com/en

KAMP LIZA

Ouvert toute l’année 

de 33 et 37 € pour 2

https://www.camp-liza.com/en

Jour 2 et 3 : Bovec et la Vallée de la Rivière Soča

Suivez la vallée de la rivière Soča, connue pour ses eaux turquoise et ses paysages époustouflants.

Vallée de la Rivière Soča

La Soča, rivière la plus emblématique de la Slovénie est considérée comme la plus belle rivière d’Europe et porte bien son nom de rivière Emeraude. Longue de 136 km, elle traverse le nord-est de l’Italie jusqu’à l’ouest de la Slovénie.

La Soča

Explorez les environs de Bovec, une petite ville entourée par les montagnes et un point de départ populaire pour les activités de plein air. Ici, les passionnés de rafting, canyoning et canoë-kayak viennent de tous les pays alentours pour s’en donner à cœur joie ! C’est d’ailleurs dans la ville de Bovec que vous trouverez de nombreux points de vente pour réserver votre activité nautique.

On trouve aussi de nombreux randonneurs et vététistes; les environs de Bovec regorgent de sentiers balisés.

Une route longe la vallée et vous trouverez facilement des petits spots agréables où vous poser. Il y a pas mal de ponts suspendus photogéniques sur le chemin. Il est possible de se garer pas trop loin et de vous promener à pied. L’eau est magnifique mais il vous en faudra du courage pour piquer une tête même en été car l’eau de la rivière vient directement des glaciers !

Un petit coup de cœur pour le pont suspendu à Kobarid, sur le sentier pour la cascade Kozjak, juste à côté du camping Kamp Lazar.

La Cascade Virje est située non loin de la ville de Bovec.

Remarquable cascade en forêt se jetant sur des roches couvertes de mousse puis dans un grand bassin d’eau fraîche de couleur émeraude.

La Virje fait partie des nombreuses cascades de Slovénie et c’est certainement l’une des plus belles de la région.

Pour s’y rendre, le chemin est facile d’accès (10 mn) avec vue sur les montagnes au loin. Le matin, la lumière éclaire la cascade et les couleurs sont absolument magnifiques.

Jour 4 : Le Col Vrši, le Lac Jasma et Kranjska Gora

Dirigez-vous vers le Nord jusqu’à Kranjska Gora, une station de ski très populaire, d’envergure mondiale.

Vous y parviendrez après avoir emprunté la superbe route « des 50 virages » et passé le col Vršič.

La route de 24 km est bonne mais les virages (tous numérotés) sont serrés, attention en camping-car surtout!

Au col à 1 611 m d’altitude, (il s’agit du plus haut col de Slovénie), faites une petite halte pour admirer les magnifiques Alpes Juliennes où vous pouvez partir en randonnée ou juste admirer le panorama avec un verre sur la terrasse de l’auberge idéalement située.

Lors de la descente de l’autre côté du col, ne manquez pas d’admirer au niveau du virage 8, la charmante chapelle en bois Saint-Vladimir édifiée pour rendre hommage aux 400 prisonniers russes de la première guerre mondiale, qui furent tués dans une avalanche en 1916 alors qu’ils construisaient la route.

Vous allez ensuite arriver sur le magnifique lac glaciaire de Jasna, bordé de sable blanc. La vue y est incroyable. 

Idéal pour une balade, une partie de pêche (ses eaux cristallines abritent la truite arc-en-ciel, la truite brune ainsi que l’omble chevalier). La baignade est aussi très rafraîchissante.

lac Jasma

Du lac Jasma, vous n’êtes plus qu’à 15 mn à pied de la station de Kranjska Gora dans l’étreinte des Alpes Juliennes à la frontière avec l’Autriche et l’Italie. Cette charmante station est attractive tout au long de l’année. En hiver, les skieurs alpins se confrontent, et les meilleurs sauteurs à ski établissent des records à Planica, la station à proximité. A la belle saison, les cyclistes sont nombreux et se font plaisir ainsi que les randonneurs, autant vous dire que c’est le vrai paradis alpin des sportifs !

STATIONNEMENT DE NUIT :

KAMPER STOP 105 Borovška cesta, Kranjska Gora 

Environ 20 places. 12 €/24h  par CB. nuit au calme au pied du téléphérique (avec accès WC) et 10 mn à pied du centre-ville.

Jour 5 et 6 : La Cascade de Precnik, le lac de Bled, les Gorges de Vintgar

Sur le chemin qui mène à la vallée Vrata, dominée par les plus hauts sommets slovènes, avec à leur tête le fameux Triglav, vous trouverez l’une des cascades les plus hautes et les plus emblématiques du pays : la cascade Peričnik. Sa toute particularité est que l’on peut marcher derrière.  Outre l’imposante cascade inférieure de 52 m de haut, vous pouvez aussi monter à la cascade supérieure de 16 m de haut. La cascade est vraiment impressionnante et magnifique. Soyez pourvus de bonnes chaussures et d’un KWAY, car ça mouille !

Cascade de Precnik

Continuez vers l’ouest jusqu’au lac de Bled, un joyau alpin connu pour son île pittoresque et son château médiéval perché sur une impressionnante falaise.

Le lac de Bled est «la carte postale» de la Slovénie. Ce lieu est enchanteur : ses eaux émeraude d’origine glaciaire, son château médiéval haut perché et ses majestueuses montagnes en toile de fond.

lac de Bled

Profitez d’une bonne baignade, d’un tour romantique en barque à rames (pour 10 €), d’un tour de vélo, à pied ou même une promenade en calèche le long des berges. Les « Pletnas », bateaux traditionnels et typiques de la région inspirés des gondoles vénitiennes peuvent aussi vous emmener en 20 mn jusqu’à l’île de Santa Maria, unique île de la Slovénie de 0,82 km2, emblème du pays qui abrite la fameuse église néogothique du 17ème de la Mère de Dieu. Une légende assez amusante raconte que si un couple tient à se marier dans l’église de l’île de Bled, le jeune marié doit porter sa future épouse le long des 99 marches pour assurer un mariage heureux.

Les gorges de Vintgar

4 km du lac, se trouvent les magnifiques gorges de Vintgar. En saison, il y des navettes qui s’y rendent pour 1 € au départ de Bled.

gorges de Vintgar

Cette expérience de 2h ,au bord d’une rivière tumultueuse est à mettre au programme de vos visites.

On explore ces gorges en circulant sur des passerelles en bois aménagées le long de la rivière Radovna.

Les gorges de Vintgar

On marche soit à plat ou sur des escaliers en bois (un peu compliqué avec une poussette). Si le soleil est au rendez-vous, il est facile de prendre de superbes photos de l’eau émeraude et cristalline de la Radovna, une nouvelle vue magnifique vous attend à chaque virage !

Au bout de la balade de 1.6 km, on admire une belle chute d’eau d’une hauteur de 26 m. Pour le retour vous pouvez choisir le circuit panoramique qui passe par l’égliseSveta Katarina (un très beau panorama vous y attend avec les animaux en pâturage) ou sinon opter pour un autre parcours plus court.

Pour visiter les gorges au calme, on vous conseille de venir tôt le matin ou 1h avant la fermeture.

Les gorges ne sont ouvertes que d’avril à octobre.

Site Vintgar gorge

Pour acheter ses tickets : 10 € l’entrée

STATIONNEMENT DE NUIT :

Il n’y a que 3 campings près du lac où on vous demandera souvent de passer 2 nuits minimum. La zone est très touristique et donc les prix plus élevé.  Sinon éloignez-vous un peu plus, vous en trouverez d’autres le long des rivières ou dans les montagnes, chez l’habitant pour environ 15 € par personne. Un conseil, en plein été, réservez à l’avance.

Camping Bled https://www.sava-camping.com/en/bled-camping

River camping Bled  https://www.rivercamping-bled.si/en

Garden Village Bled https://www.gardenvillagebled.com/en

Jour 7 : Le Lac Bohinj, la cascade Savica et le Parc National du Triglav

Poursuivez votre voyage en descendant jusqu’au charmant lac Bohinj, le plus grand lac naturel de Slovénie mais plus confidentiel que Bled, situé dans le parc national du Triglav.

Lac Bohinj

Ce magnifique lac glaciaire de 11 km de circonférence se situe dans un cul de sac, au bout d’une vallée. Une unique route permet de s’y rendre, le site est très prisé, attention aux bouchons en plein été ! Vous pouvez vous garer en amont à Bohinjska Bistrika et vous rendre au lac en vélo par la belle piste cyclable car il est très difficile de se garer au lac en pleine saison.

statue du Zlatorog

A Ribcev Laz, petite pause pour admirer la statue du Zlatorog (chamois légendaire aux cornes dorées qui fait partie de l’imaginaire et de la culture Slovène) qui veille sur le lac, le vieux pont antique en pierres et la charmante église romane St Jean Baptiste recouverte d’exceptionnelles fresques.

Avec de bonnes chaussures, vous pouvez faire une partie du tour du lac à pied en prenant le bus à Ribzev Laz jusqu’au village de Ukanc ou bien le bateau électrique panoramique (30 mn, 9 €) : 8km sur la rive nord pour rejoindre le point de départ (faire le tour du lac à pied en entier n’a que peu d’intérêt, car la rive sud longe la route). Petite randonnée facile et à plat qui passe par de nombreuses plages isolées pour se baigner en toute tranquillité.

Entre la baignade, les balades/randonnées, les points de vue, les cafés et toutes les activités sportives proposées, pas moyen de s’ennuyer dans la région du lac de Bohinj.

Les chutes de Savica

Non loin du lac de Bohinj, une des cascades slovènes les plus pittoresques jaillit des parois escarpées de Komarče. Sa grande spécificité est que le cours d’eau est divisé en deux branches cachées dans une faille souterraine. Il s’agit en fait de la source de la Sava Bohinjka, qui se jette dans le lac de Bohinj sous la forme d’un ruisseau de la Savica. La chute d’eau en forme de A est une curiosité du tourisme à Bohinj qui se découvre après une montée de 500 marches !

Si le timing vous le permet, sur la route qui descend en direction de Kranj/Kamnik, les charmants villages médiévaux de Radovijka et Škofja Loka méritent un stop.

Radovljica

Radovljica, petite cité juchée sur un promontoire est une ville réellement « sucrée » car centre de l’apiculture et du chocolat. Chaque année se déroule en son cœur, le festival du chocolat, 3 jours de festivités au mois d’avril. Au cœur de la vieille ville, la place principale, où seuls les piétons peuvent déambuler, est bordée de remarquables édifices joyaux d’architecture du 16ème et du 17ème siècle qui abritent des histoires sur les traditions de la poterie, du pain d’épices, de l’apiculture et des herboristes. Cette place est célèbre dans tout le pays pour son architecture mais aussi son histoire.

Škofja Loka

Une ville historique mêlant tradition et créativité : un lieu médiéval pittoresque où se tient la représentation de la Passion, inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO (spectacle traditionnel prenant la forme d’une procession interprété dans les rues du centre médiéval, au moment du carême et de Pâques par plus de 900 acteurs locaux).  Considérée comme la ville médiévale la mieux préservée de Slovénie, Škofja Loka vaut vraiment le détour.
Prenez le temps de flâner dans les vieilles rues du centre et montez jusqu’au château pour visiter son intéressant musée.

STATIONNEMENT DE NUIT

KAMPER STOP Triglavska cesta 1, 4264 Bohinjska Bistrica

22 emplacements, 20 € (WC, eau, électricité incluse), 300 m du village, à côté d’un arrêt du bus pour le lac de Bohinj à 7 km, proximité de la piste cyclable et des sentiers de randonnée.

Ou le camping nature CAMP BOHINJ directement au bord du lac à Ukanc

de 30 à 40 € pour 2 personnes. Ouvert jusqu’à fin octobre, sans réservation

https://www.camp-bohinj.si

Jour 8 : Kamnik – Velika Planina

Dirigez-vous vers le nord jusqu’à Kamnik, une petite ville médiévale charmante nichée au pied des Alpes Savinja. Kamnik est une ville médiévale avec deux châteaux, un monastère et une rue artisanale pittoresque.

Kamnik

La ville se trouve à seulement quelques minutes du plus grand arboretum slovène et de Terme Snovik, capitale des thermes les plus proches.

L’arboretum Volčji Potok est le plus grand de Slovénie : il attire des visiteurs de tout le pays ! Il est particulièrement impressionnant : en juin, assistez au spectacle des milliers de roses qui éclosent au soleil. Mais le grand évènement de l’année, c’est l’ouverture des millions de tulipes. Lorsque la Slovénie a pris son indépendance de la Yougoslavie en 1991, les Pays-Bas ont offert un bulbe de tulipe par habitant. C’est donc deux millions de tulipes qui fleurissent chaque année et attirent la foule du pays pour les admirer.

La randonnée incontournable de Slovénie :

Velika Planina, un endroit absolument féérique et incontournable !

Velika Planina

C’est un alpage magnifique à 1500 m d’altitude où vous découvrirez l’un des rares villages de vachers de haute montagne, conservés en Europe. La culture traditionnelle des « planšarji », bergers fromagers de l’endroit, y est toujours vivante. Les bergers de Velika Planina emmènent les vaches sur le plateau à la mi-juin et y passent les mois les plus chauds avec le bétail. Ce superbe plateau situé dans les Alpes de Kamnik-Savinja doit aussi sa renommée à son exceptionnelle beauté naturelle. 

Pour accéder à cet endroit unique les visiteurs doivent prendre un téléphérique (21 € AR), puis continuer à pied ou prendre le tout nouveau télésiège en service fin 2023. Une fois sur place, les visiteurs peuvent se promener sur un plateau légèrement vallonné, parcourir les 150 huttes traditionnelles coniques recouvertes de bardeaux de sapin, déguster des plats slovènes et du fromage local chez l’habitant, appelé « trnič » ou le lait caillé, collation traditionnelle du berger.

Il y a 3 hameaux sur le plateau où pâturent les vaches slovènes.

La chapelle Marija Snežna est aussi une des curiosités du premier village à voir.

Profitez de la vue unique, de la quiétude du hameau pastoral et du grand air montagnard !

Velika planina est une destination très prisée notamment en été, et elle est tout simplement magique en hiver quand le plateau est recouvert de neige.

STATIONNEMENT DE NUIT :

Le CAMPING RESNIK à Kamnik, à seulement 500 m de la ville ? un camping 2** en pleine nature. Ambiance familiale avec des équipements de qualité: épicerie, restaurant, piscine, courts de tennis, laverie, Wifi.  Des sanitaires neufs magnifiques (grande douche à l’italienne) !

Tarif très raisonnables: à partir de 22 € pour 2 en camping-car

Ouverture du camping du 1er mai au 30 septembre

http://www.kampresnik.com

Si vous souhaitez rester plusieurs nuits à Kamnik, sachez que c’est très pratique de vous rendre à Ljubljana pour la journée (à seulement 25 km). Allez-y en train en seulement 45 min ou bien en bus en 1h. C’est très pratique et bon marché et cela vous épargnera la question du stationnement du camping-car dans la capitale.

Jour 9 : Ljubljana : la Capitale Verte

Centre économique et culturel de la Slovénie avec 280 000 habitants, la ville de Ljubljana est un carrefour de cultures en raison de sa situation géographique, entre l’Europe occidentale et les pays balkaniques d’Europe de l’Est.

Laissez-vous porter par la magie de Ljubljana, profitez de l’architecture unique de la ville et de son atmosphère détendue.

Parcourez les ruelles pavées aux façades colorées du centre historique, où tout est très propre et bien entretenu. Le centre-ville est à la fois animé et paisible car totalement piétonnier. Ljubljana se visite facilement à pied en une journée car les sites à voir sont concentrés dans un petit périmètre. La place Prešernov Trg qui porte le nom du célèbre poète slovène France Prešeren, marque le centre-ville.

Au printemps ou en été, ce sont les centaines de cafés et terrasses qui attirent aussi bien les habitants que les touristes le long de la rivière Ljubljanica.

On peut d’ailleurs aussi naviguer sur la rivière en canoë et en stand-up paddle, pour voir la ville autrement !

Sur la rive droite, sur votre chemin vers le château, passez devant l’hôtel de ville baroque du 15ème siècle et sa tour d’horloge du 18ème siècle, Gornij Trg (la place Haute) avec ses demeures médiévales et baroques ainsi que la Fontaine aux Trois Rivières Carnioliennes, inspirée par les célèbres fontaines romaines.

La cathédrale Saint-Nicolas

Facilement identifiable dans la ville grâce à son dôme vert et ses deux tours jumelles, ne manquez pas ses magnifiques portes en bronze et ses superbes fresques à l’intérieur.

Entrée : 2 €

Vous avez deux options pour monter au château de Ljubljana. À pied, ça grimpe par les petites ruelles mais c’est une balade agréable qui vous offre de très beaux points de vues sur la capitale ou sinon prenez le funiculaire (3,3 € l’aller simple) et redescendez à pied en direction du marché.

Le marché de Ljubljana est un incontournable. Il a lieu tous les matins du lundi au samedi. On y trouve plein de petits producteurs locaux et de fermiers venus vendre leur production au cœur de la capitale. Ce marché central sera l’attraction matinale à ne pas manquer.

Non loin de là, au nord de Place Vodnik, se trouve l’un des monuments historiques de la ville construit en 1900 pour le jubilé de l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche : le pont des dragons. Il fut notamment l’un des premiers ponts construits en béton armé d’Europe et c’est aujourd’hui, le véritable emblème de la ville. Il y a une légende qui dit que quand une vierge traverse le pont, les dragons agitent leur queue !

Dans le centre-ville vous tomberez aussi surement sur le travail surréaliste du célèbre sculpteur slovène Jakov Brdar qui a créé plus de 700 visages étranges en bronze, inspirés de la mythologie grecque. Ne manquez pas en particulier son œuvre dans la toute petite ruelle des Serruriers : Ključavničarska ulic.

Si vous avez le temps rendez-vous jusqu’au grand Parc Tivoli : le poumon vert de la ville.

Un endroit très agréable pour venir se poser, ou encore pique-niquer. Les Ljubljanais aiment venir s’y balader.

Sur votre chemin à pied, ne manquez pas le gratte-ciel yougoslave Neboticnik (au Štefanova Ulica). Construit en 1933, au même moment que l’Empire State Building à New York, le gratte-ciel avec ses 70 m de haut était le bâtiment le plus haut des Balkans. Il offre une belle vue à 360° sur la ville. Sur son rooftop bar panoramique, vous passerez un moment très agréable avec un cocktail au coucher du soleil ou un café matinal avec vue sur les Alpes.

Ce bâtiment mérite vraiment une visite, d’autant que l’accès est gratuit. Il y a un ascenseur jusqu’au sommet (sauf un étage avec un bel escalier en bois en colimaçon).

Il fait bon vivre et flâner dans la capitale à la belle saison, mais sachez que l’hiver, Ljubljana se transforme en une ville de conte de fées : des lumières de Noël partout, un marché de noël authentique, des stands de vins chauds pris d’assaut … Le mois de décembre est magique à Ljubljana et les slovènes l’attendent avec impatience.

STATIONNEMENT DE NUIT :

A LJUBLJANA

AIRE 51b Parmova ulica
ouverte toute l’année 24h/24 et 7j/7. 3 nuits max. A 2.5 km, du centre. Bus 14. 25 € les 24 h (électricité comprise), 9 € les 12h

AIRE PRIVEE 105 Peruzzijeva ulica
1000 Ljubljana, Propriété de l’hôtel Kubuz  (WIFI, vidanges, eau propre, douches, électricité).

25 €.  Bus devant. 12 places

Ou à l’air de stationnement de la Grotte de Postjona pour être sur place le lendemain :

Vaste parking (30 places) (accès eau, électricité, vidange eaux usées).

25 € pour 24 h

Ou un petit peu plus loin en face un autre parking :

20 € sans services pour 24 h

Jour 10 : Les Grottes de Postjona et le Château de Predjama

A 45 mn de la capitale, découvrez la plus grande grotte karstique d’Europe : Postjona !

Grottes de Postjona

Les grottes de Postojna ont été découvertes au 13ème siècle, explorées au début du 18ème et ouvertes comme attraction touristique en 1819. Elles ont été formées sur des millions d’années par la rivière Pivka. Bien que le lieu soit très touristique et l’entrée coûteuse, on vous recommander la visite car c’est un lieu magique et grandiose où on en prend vraiment plein les yeux !

C’est un petit train construit il y a déjà 140 ans qui vous emmènera au cœur des tunnels karstiques souterrains, des galeries et des salles. Au cours d’une visite guidée d’1h30 le long des 5 km de chemins aménagés, vous découvrirez les spécificités karstiques majeures, la plus grande formation calcaire de 16 m de haut ainsi que plus le protée anguillard : le seul vertébré souterrain qui peut vivre 100 ans et sans nourriture pendant plus de 8 ans !

À l’intérieur de la grotte, il y fait 8°C toute l’année, alors n’oubliez pas la petite laine.

Si vous y allez en fin d’année, ne manquez pas la plus grande crèche vivante et le grand spectacle de Noël. (500 figurants participent à ce spectacle de Noël au milieu des concrétions).

https://www.postojnska-jama.eu/fr

Entrée : adulte 29.90 €, enfant 17.90 €
réservation obligatoire en ligne.

Possibilité d’un billet couplé avec le château à 40.90 €

Le château de Predjama

Le caractère exceptionnel de ce château troglodyte du 12ème lui permet d’accéder au rang des 10 châteaux les plus fascinants du monde !

château de Predjama

À 10 km des grottes, le château pittoresque, imposant et imprenable, encastré dans une falaise abrupte de 123 mètres de haut, est l’une des cartes postales du pays.

Son apparence romantique est renforcée par le cours d’eau Lokva, qui s’engouffre dans les entrailles de la terre sous le château. La grotte sur laquelle le château semble être assis constitue elle-même un impressionnant réseau souterrain. Il est possible de visiter la grotte pittoresque du château mais uniquement l’été hors de période de reproduction des chauve-souris endémiques.

Chaque été, le château de Predjama sert de décor au Tournoi de chevaliers d’Érasme et à des journées médiévales.

Entrée : adulte 17.50 €, enfant 10.50 €

Possibilité d’un billet couplé grotte + château à 40.90 €

Finissez la journée en vous dirigeant vers l’ouest jusqu’à la côte adriatique pour la nuit.

STATIONNEMENT DE NUIT :

KAMPER STOP  P13 D, Tomažičeva ulica, Izola

Entre 15 et 24 € les 24h selon la saison. (WC, douche). Accès direct à la plage.

Paiement par une application à télécharger.

KAMPER STOP  P13 D, 14 Dantejeva ulica, Izola

Entre 10 et 30 € les 24 h selon la saison.

sans services. Face à la marina, proche du centre-ville et de la plage.

(100 places).

Jour 11 : La Côte Adriatique : Koper, Izola, Piran et Portoroz

Visitez les charmantes villes côtières de Koper, Izola et Piran et Portoroz.

C’est sur seulement 50km que la côte Slovène expose tous ses charmes. Longeant la mer Adriatique, elle concentre un maximum d’attractions sur une courte distance : douceur de vie méditerranéenne, cités vénitiennes, stations balnéaires animées et un arrière-pays plus authentique.

Koper

Plus grande ville du littoral Slovène à un vrai cachet authentique : centre-ville historique, petites rues piétonnes, anciennes constructions de style vénitien, maisons médiévales et façades colorées. Elle est assez préservée du tourisme de masse. Parmi les incontournables, ne manquez pas de visiter le sublime palais prétorien et la place Tito Trg. Baladez-vous à pied dans son centre historique, arrêtez-vous dans un des nombreux cafés typiques ou dégustez une glace !

Izola

Moins célèbre que ses voisines, Izola n’en demeure pas moins une charmante petite ville. Plus calme et moins cher que Piran, Izola est un petit havre de paix pour tous les voyageurs qui recherchent de la tranquillité. La ville a des allures de village de pêche avec ses nombreux bateaux, sa jolie marina et ses restaurants en front de mer où l’on pourra savourer poissons et fruits de mer. Baladez-vous également dans ses ruelles pour admirer les bâtisses vénitiennes et ruelles étroites. Les cafés et bars fourmillent de partout. Vous y trouverez des plages de galets pour bronzer et vous baigner.

Réserve naturelle de Strunjan

Le parc naturel de Strunjan est l’un des plus beaux endroits de la cote Slovène. Située en Piran et Izola, c’est une zone protégée et sauvage qui a échappé à l’urbanisation. Une magnifique randonnée sur un sentier balisé traverse les vignes et champs d’olivier pour vous conduire aux falaises de Strunjan. Le point de vue est spectaculaire. En bas des falaises, il y a la plage de galets nommée Moon Bay, une eau limpide d’un bleu turquoise, dans un véritable décor de carte postale.

Piran

Piran

Avec ses ruelles pavées et enchevêtrées, ses maisons colorées, « ses airs de petites Venise », Piran est sans doute la ville côtière la plus magnétique.

Une beauté héritée de sa prospérité du 13ème siècle, lorsqu’elle était alors l’alliée de la cité des Doges en Italie.

Véritable joyau architectural de la côte adriatique, cette belle cité de style gothique vénitien captive la foule, venue nombreuse la visiter, surtout pendant l’été. 

Quel bonheur de flâner dans les ruelles piétonnes du cœur historique, au gré des maisons colorées, des superbes bâtiments vénitiens, des terrasses… tout cela directement en bord de mer. Le charme méditerranéen opère immédiatement. Ne manquez pas la place Tartinijev au bord du port, le campanile, la place Maja, les petits restaurants de poissons… et n’oubliez pas une petite baignade pour la détente !

Portoroz

Elle est située à seulement 4 km de Piran et accessible en quelques minutes en vélo ou à pied. Tout au sud de la côte Slovène, c’est une cité balnéaire qui a moins de charme que les autres villes du littoral, mais a l’avantage de réunir un maximum de services et équipements. Profitez de sa plage, après un bon restaurant !

La côte Slovène à vélo

La côte Slovène à vélo

L’une des meilleures façons de découvrir le littoral adriatique est sans aucun doute le vélo. La parenzana, une piste cyclable aménagée de 20 km, longe une ancienne ligne de chemin de fer qui reliait autrefois Trieste à Poreč en Croatie. Cet itinéraire cyclable relie les villes côtières de Portoroz, Piran et Izola et offre de magnifiques panoramas entre les vignes, la mer et les marais salants. Si vous n’avez pas de monture, vous trouverez des loueurs à Koper par exemple.

On longe la mer entre Koper et Izola puis entre Piran et Portoroz. Attention ça grimpe par endroits la Slovénie vous avez compris depuis le début n’est pas un pays plat, n’hésitez pas à louer un E-bike ! Une très chouette balade à faire à la journée (37 km AR).

L’itinéraire proposé est flexible et peut être adapté en fonction de vos intérêts et du temps dont vous disposez. La Slovénie est un pays magnifique avec beaucoup à offrir, alors prenez votre temps pour explorer et profiter de votre voyage en camping-car.

Si vous avez quelques jours supplémentaires, vous pouvez inclure à votre itinéraire une incursion dans l’Est du pays vers Maribor où vous verrez la plus vieille vigne du monde âgée de 400 ans qui produit encore ! C’est le point de départ de l’ascension du Pohorje. N’oubliez pas les balades dans ses vignobles vallonnés.

Non loin de là, arrêtez-vous à Ptuj: la ville médiévale aux toits rouges, son château perché et ses Thermes.

Celje mérite aussi une halte, avec son vieux château, son palais des Princes, son centre-ville médiéval et sa région verdoyante. C’est une étape incontournable pour tous ceux qui aiment les vieilles pierres et l’histoire.

Réserver votre camping-car pour la Slovénie

En tant que centrale de réservation de camping-cars, nous sommes là pour vous aider à trouver le camping-car idéal pour votre voyage en Slovénie. Nous offrons une large gamme de véhicules pour répondre à tous les besoins et budgets. Contactez nous dès aujourd’hui pour commencer à planifier votre aventure en camping-car en Slovénie !

Louez un camping-car

La Slovénie est un pays très sûr, paisible, où la nature est reine et où l’on épouse les grands espaces !

C’est une destination pour les amoureux des grands espaces et de loisirs pleine-nature.  

C’est une destination parfaite pour un road trip, même si la liberté de stationner pour les camping-cars, fourgons et vans est contrainte par la législation locale. 

La Slovénie n’est pas forcément LA destination bon marché, mais les prix restent moins élevés qu’en France surtout pour le gasoil et dans la plupart de restaurants et bars.

D’ailleurs quelques spécialités à ne pas manquer :

Goûter la gastronomie slovène

La Slovénie est un vrai carrefour culinaire entre l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie.

On retrouve dans sa cuisine une vraie fusion germanique et slave à la fois.

  • Goûter le miel de Radovlijca : le pays est le paradis des abeilles avec sa densité de conifères et tilleuls. Vous remarquerez surement les fameuses ruches décorées d’images populaires au bord des routes
  • Les fleurs de sureau et ses fruits : les Slovènes partent à la cueillette en mai-juin pour la fabrication de sirop qui viendra parfumer les desserts et boissons
  • Vous ne pourrez pas manquer la Potica : gâteau roulé aux noix, parfois aux noisettes, un véritable monument national !
  • Grâce à des sols favorables et un climat méditerranéen, le pays produit en Istrie une excellente huile d’olive extra vierge, épicée et puissante, à ramener à la maison
  • Goûter l’emblématique saucisse fumée (au porc, lard et ail) de Carniole qui bénéficie d’une IGP
  • Dégustez le goulash de bœuf, paprika et pommes de terre qui est servi sur table dans un petit chaudron en cuivre
  • Et les ravioles traditionnelles žlikrofi originaires d’Idrija, fourrées à la pomme de terre, oignons, épices souvent servies en accompagnement de viande, avec une sauce.

Et tant d’autres plats généreux et bon marchés à découvrir dans des tavernes ou bistrots du pays…

gastronomie slovène

N’oubliez pas que le respect des règles locales est essentiel lors de vos voyages en camping-car afin que tout ne soit que bons souvenirs !

LEPO PETUJ ! (Bon voyage !)


Prêt à partir ? Pour visiter la Slovénie à bord d’un camping-car neuf, partez avec un camping-car de location Hertz Trois Soleils !

Louez un camping-car