La Drôme en camping-car

Découvrez la Drôme en camping-car. Ce département du sud-est de la France, porte le nom de la rivière qui le traverse : la Drôme. C’est en région Rhône-Alpes, dans la vallée du Rhône, entre Lyon et Marseille, couvrant une partie du Dauphiné et de la Provence. Sillonnez la Drôme, en camping-car, pour découvrir les paysages variés et la gastronomie drômoise.

Le nord de la Drôme : la Drôme des collines

Si le nord de la Drôme est appelé Drôme des collines, c’est grâce à son paysage. Un paysage fait de collines, plateaux, vallées, bosquets, et petits villages avec au fond le massif du Vercors. Un coin rural qu’il sera agréable de traverser en camping-car.

Le Palais Idéal du Facteur Cheval

Au cœur de la Drôme des Collines, à Hauterives, se dresse l’œuvre du Facteur Cheval. Un Palais imaginaire, que le facteur a mit une vie à construire. Inspiré par les cartes postales, la nature et les pierres de la Drôme, ce palais est unique au monde.

Le Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives – Image par Alex Olzheim

La Drôme en camping-car : Valence

Il y a peu de ville dans cette partie de la Drôme. Romans et Valence sont les 2 villes importantes de la Drôme des collines. Valence est la préfecture de la Drôme. C’est là-bas que vous pourrez vous attabler chez Pic, institution de la gastronomie française. Baladez-vous en centre-ville, du Parc Jouvet, à la maison des têtes en passant par le Champ de Mars et le Kiosque Peynet.

Juste en face de Valence, coté Ardèche, à Saint Péray, montez au château de Crussol. Un château en ruine, ou la visite est libre. Vous pourrez garer votre camping-car au pied du site de Crussol. Ensuite, vous montez jusqu’au château et admirez le point de vue sur Valence, la vallée du Rhône et le Vercors.

Romans sur Isère

Beaucoup de chose à voir et à visiter à Romans, une ville chargée d’histoire. Romans est en effet, connue pour son savoir-faire et son industrie de la chaussure. Après 1980, l’industrie de la chaussure n’a fait que décliner, mais depuis peu, la tendance s’inverse avec de nouvelles marques françaises haut de gamme qui relancent avec succès, les chaussures romanaises.

Une façon ludique de découvrir la ville est de chercher les 8 chaussures géantes de Romans : Téléchargez le plan de la ville et partez à leur découverte ! Vous découvrirez ainsi la ville et son patrimoine : la Tour Jacquemart, les remparts, la collégiale Saint-Barnard… Vous pouvez aussi y visiter le musée de la chaussure.

Romans sur Isère par Toutaitanous
Romans sur Isère par Toutaitanous

A Romans, il vous faudra gouter à la fameuse raviole ! La raviole de Romans ou raviole du Dauphiné, est une spécialité gastronomique locale. Un petit ravioli fourré au fromage et au persil, qu’il faut cuire à l’eau et qui est également très apprécié en gratin. Vous en trouverez à la carte de tous les restaurants de Romans !

La Drôme en camping-car : Tain l’Hermitage

Les vignobles de Tain

C’est au pied d’une colline, au bord du Rhône que se situe la ville de Tain l’Hermitage. Traversé par la mythique “route des vacances” : la RN 7, Tain est une étape obligée lors de votre découverte de la Drôme. Le vignoble de Tain est tout autour de la ville sur les collines. La réputation des vins de Tain n’est plus à faire : Hermitage et Crozes-Hermitage. Des visites guidées de vignoble sont possibles et de nombreuses caves se visitent également.

La Drôme en camping-car : la ville et le vignoble de Tain L'Hermitage
La Drôme en camping-car : la ville et le vignoble de Tain L’Hermitage

Valrhona, la cité du chocolat

C’est également à Tain que se trouve le chocolatier Valrhona. Fondée en 1922, cela va bientôt faire 100 ans, que Valrhona existe. Valrhona fournit en chocolat les meilleurs pâtissiers et chocolatiers du monde. Depuis 2013, Valrhona propose la découverte de son univers : la cité du chocolat. Visite très intéressante pour tout connaitre sur le chocolat et déguster les meilleurs crus.

La Cité du Chocolat Valrhona par FlorianB26
La Cité du Chocolat Valrhona par FlorianB26

Le Vercors, le Diois et la vallée de la Drôme

Le Vercors

Le massif du Vercors, qui fait partie des Préalpes, est à cheval sur l’Isère et la Drôme. Surplombant l’est de la Drôme, vous l’aurez en arrière-plan de nombreuses balades. Les contreforts du Vercors offrent de nombreuses randonnées qui séduiront les amoureux de la nature. Le relief permet de varier les plaisirs : gorges, cours d’eau, plateaux, vallées… A Omblèze, quelques cascades sont à voir, l’impressionnante chute de la Druise (72m de haut) et la chute de la Pissoire.

Vue sue le Vercors
Vue sue le Vercors

Dans le Vercors, les routes sont étroites et sinueuses. Faites attention avant de vous y aventurer en camping-car de location. Partez avec un modèle compact ou mieux un fourgon ou un van aménagé.

Le centre de la Pangée

Une jolie découverte à faire, est le village de La Baume-Cornillane, entre Chabeuil et Crest. C’est là que se situe le centre de la Pangée. Facile d’accès et de stationnement en camping-car ce petit village offre une promenade atypique. Faites un bon en arrière de 240 millions d’années, sur un sentier qui vous mènera de la grotte de la Dame aux ruines du château féodal.

Crest et sa tour

La ville de Crest est connue pour sa tour, vous la verrez d’ailleurs bien avant d’arriver à Crest. Elle domine la ville de ses 52 mètres. Il s’agit du donjon du château de Crest. Le donjon se visite et offre un panorama sur les reliefs alentours, notamment sur les 3 becs. D’ailleurs, pour les amateurs de randonnées, la rando des 3 becs est absolument à faire. De difficulté moyenne, il faut compter 5 heures pour un peu moins de 9km, au départ du col de la Chaudière.

La Tour de Crest
Crest et sa tour

Revenons à Crest, le patrimoine de la ville témoigne de son riche passé marqué par les draperies et la soie. Baladez-vous sur ses rues pavées et découvrez au fil des rues : l’église Saint-Sauveur, la chapelle des Cordeliers et celle de St Ferréol, la Maison de la Tour du Pin Montauban, les lavoirs… Aujourd’hui Crest est tourné vers un avenir écologique. Pour preuve, le plus long pont en bois, est crestois. Long de 92 mètres, vous pourrez rouler sur ce pont en bois avec votre camping car !

Le Diois

Cette partie de la Drôme est un plaisir à découvrir en camping-car. Entre Crest et Die, vous longerez la Drôme, dernière rivière torrentielle d’Europe. Si vous y passez en été, n’hésitez pas vous arrêter pour la baignade. Les eaux de la Drôme sont claires et fraiches, mais attention au courant !

A partir du très joli village de Saillans, vous entrez dans le Diois, une région montagnarde, rurale et agricole, aux paysages majestueux. Le Diois occupe le territoire depuis le sud du Vercors, jusqu’au nord de la Drôme provençale. C’est là que la Drôme serpente dans ce relief. La rivière prend sa source au-dessus de Die, à la Bâtie des Fonts.

Vue sur le Diois et la vallée de la Drôme depuis le Cresta à Espenel

Ici et comme partout dans la Drôme, vous découvrirez de nombreux jolis petits villages : Saoû et sa forêt, Saillans, Luc en Diois, Chatillon en Diois… Des villages où l’eau coule et où vous pourrez vous rafraichir, en plein été, car ils sont tous des fontaines et des places arborées, où se mettre à l’ombre.

La clairette de Die

Vous trouverez de nombreuses vignes de Clairette, au bord de la Drôme, entre Crest et Die. Ces vignes donnent la fameuse Clairette de Die.

De nombreuses caves et coopératives, sont installées sur tout le Diois. Dans un premier temps, vous pourrez déguster et dans un second temps, vous pourrez rapporter chez vous quelques cartons en souvenir de cette belle région. Le nom Clairette, vient du cépage du même nom.

De plus, il y a de nombreux petits élevages ovins et caprins, avec transformation fromagère, plusieurs brasseries, des apiculteurs. De nombreuses épiceries mettent en avant les produits locaux, principalement issus de l’agriculture biologique. Une région en mutation puisque le projet BioVallée a pour objectif de devenir un éco-territoire de référence au niveau européen.

La vallée de la Drôme

La Drôme se jette dans le Rhône à Livron-sur -Drôme. La Drôme est une rivière au fort courant puisque c’est une rivière torrentielle. Son lit est plein de galet, et de nombreux accès vous rendent la baignade aisée. Les paysages sont magnifiques au bord de la Drôme et son calme très appréciable.

La rivière Drôme en camping-car
La rivière Drôme

La Drôme provençale en camping-car

Cap au sud de la Drôme, et changement de décor. Les paysages ne trompent pas, nous voici en Provence, la preuve : on entend les cigales chanter ! Olives, lavande, vigne, abricots, tilleuls… L’agriculture de la Drôme provençale est prospère grâce à un ensoleillement record.

Les Baronnies

Situées à l’est de la Drôme provençale, le parc naturel régional des Baronnies provençales est un havre de paix. Ici, s’étendent à perte de vue : oliviers, champs de lavande, montagnes calcaires, villages perchées… Loin de tous les grands axes de circulation et des grandes villes, vous vous sentirez un peu comme seul au monde. Par conséquent, c’est vraiment une destination reposante, de faire ce coin de la Drôme en camping-car.

Paysage des Baronnies par Mcleclat
Paysage des Baronnies par Mcleclat

Nyons

Si vous ne connaissez pas Nyons, vous connaissez forcément l’huile et l’olive de Nyons. Une olive AOP de la variété tanche, c’est la reine des apéritifs provençaux. Que vous la dégustiez au naturel, en tapenade ou en anchoïade, ça sera toujours une régalade ! L’huile de Nyons a également fait la réputation de la ville auprès des gourmets, aussi, faites le plein d’huile avant de rentrer chez vous.

Nyons est un petit village typique, très agréable à visiter. Son pont romain enjambe l’Eygues, depuis plus de 600 ans. La vieille ville de Nyons, est pleine de ruelles où il est bon se perdre. Découvrez aussi la place du Docteur Bourdongle avec ses arcades, fortement appréciées par temps ensoleillé.

Nyons et son pont Romain par la Mairie de Nyons
Nyons et son pont romain par la Mairie de Nyons

La Drôme en camping-car : Grignan

Au cœur de la Drôme provençale, se trouve Grignan et son château. Jouxtant l’enclave des papes, Grignan est un village perché aux dessus des champs de lavande, au centre médiéval préservé. Son château, qui se visite toute l’année, domine la ville. Il s’agit du château de la Marquise de Sévigné. Un château renaissance qui est devenu un musée, avec de nombreuses œuvres appartenant aux collections des familles, qui s’y sont succédées. Admirez la vue depuis le château, le nord de la Provence, les champs de lavandes et le mont Ventoux.

Grignan, son chateau et la lavande par Alexis Antoine
Grignan, son château et la lavande par Alexis Antoine

L’enclave des Papes

Un territoire Vauclusien dans la Drôme ! Au sud de la Drôme, un petit territoire de 124 km² fait partie du Vaucluse ! Et oui, l’enclave des Papes bien qu’elle soit géographiquement dans la Drôme, appartient au Vaucluse. Il faut remonter au 13ème siècle, lorsque les papes sont arrivés à Avignon pour comprendre. Les papes ayant gouté au vin de Valréas, ils décident d’en acheter les terres, ils avaient ainsi une enclave dans le Dauphiné de l’époque qui faisait partie du royaume de France. Mais jamais les rois français n’ont voulu céder aux papes, la bande de terre qui auraient permis de relier l’enclave des papes au Vaucluse.

Après la révolution française, un référendum eu lieu pour demander aux habitants de l’enclave des Papes à qui ils voulaient être rattachés. Leur choix fut de rester une partie du Vaucluse. C’est pourquoi aujourd’hui, il existe cette enclave des papes. Une partie du Vaucluse dans la Drôme !

Montélimar et son nougat

Deuxième ville de la Drôme, Montélimar est une ville au riche passé. Traversée par la Nationale 7 et le Rhône, Montélimar est une invitation au repos, une grande ville qui n’en a pas l’air. Le centre-ville est agréable, vous apprécierez les parcs, les fontaines, les marchés avec les bons produits de Provence et la culture.

Chateau des Adhemar à Montélimar
Château des Adhémar à Montélimar

La Drôme en camping-car à une étape obligée : Montélimar. Le nougat en est la spécialité, nombreuses boutiques et fabriques, où vous pourrez le déguster. Le nougat à son musée. On dit que le nougat de Montélimar est le meilleur du monde, vous confirmez ?

La gastronomie drômoise

Les paysages drômois vont vous en mettre plein la vue, et sa gastronomie, plein les papilles ! Un département riche en bonnes choses; à découvrir en camping-car.

La Drôme en camping-car : la Viticulture

Tout d’abord la viticulture. Du nord au sud de la Drôme, de nombreuses appellations, trois grands crus en côtes du Rhône (Hermitage, Croze-Hermitage et Vinsobres), Grignan-les-Adhémar et le Brézème.

Par conséquent, vous trouverez des caves, caveaux et coopératives, un peu partout sur le territoire Drômois. On vous rappelle que c’est à consommer avec modération.

L’arboriculture

Le soleil qui brille sur la Drôme, permet de nombreuses cultures : olives, abricots, cerises… Baignés de lumière et bercés par le mistral, c’est ainsi que murissent les fruits de la Drôme. Flânez sur les marchés pour profiter du meilleur de ces fruits. Si les cultures fruitières se trouvent sur toute la vallée du Rhône, les olives ne se trouvent que dans la Drôme provençale.

La lavande

La lavande est présente dans le Diois et en Drôme provençale. De mi-juin à début août, la lavande est en fleur. Des étendues violettes s’offrent à vous avec leur odeur unique, leur parfum puissant. Pour obtenir le meilleur rendement en huile essentielle, la lavande est récoltée en fin de floraison (août). Pensez à rapporter un flacon d’huile essentielle de lavande fine, aspic ou lavandin, de votre périple dans la Drôme en camping-car.

champ de lavande de la Drôme par no-longer-here
Champ de lavande de la Drôme par no-longer-here

La truffe de la Drôme

Le diamant noir de la Drôme, se récolte uniquement l’hiver. Vous pouvez acheter la truffe de décembre à mars, au marché aux truffes le samedi matin à Richerenches. Tout au sud de la Drôme à Saint-Paul-Trois-Châteaux, il y a la maison de la Truffe et du Tricastin. Pour tout connaitre de la Truffe et de ses secrets. Communément appelée “truffe du Périgord” c’est la même variété qui se trouve en Dordogne et en Drôme.

La Drôme en camping-car : les autres spécialités Drômoises

Nombreuses sont les spécialités culinaires de la Drôme. L’avantage que vous avez en visitant la Drôme en camping-car, c’est que vous pouvez faire de nombreuses étapes, un peu partout, afin de tout gouter. Voici la liste non exhaustives des autres spécialités de la Drôme :

  • La pogne : la pogne est une brioche en forme de couronne. Vous la trouverez dans le nord de la Drôme, particulièrement à Romans-sur-Isère, puisqu’outre les ravioles, la pogne est une spécialité Romanaise.
  • Le tilleul : 75% de la production de tilleul française est faite dans les Baronnies. Une récolte artisanale, entièrement à la main.
  • Les plantes aromatiques et médicinales : la Drôme grâce à son climat, permet la culture de plantes aromatiques et médicinales. Si la lavande est très présente, notez que la sauge, le thym, le romarin, le basilic, sont des cultures présentes dans la Drôme.
  • Le Picodon, un fromage de chèvre piquant, qui réveillera vos papilles !
  • Le bleu du Vercors-Sassenage. Un bleu dont l’AOP se situe en Drôme et en Isère.
  • Les lunettes de Romans, deux petits biscuits avec de la confiture au milieu et 2 ronds sur le dessus, d’où son nom !

Prêts à venir découvrir la Drôme en camping-car ? Il ne vous reste plus qu’à louer le van, fourgon aménagé ou camping-car de votre choix :

Louer un camping-car

avatar Céleste

Céleste

Il y a trois ans, j'ai quitté ma Bretagne natale, pour vivre en camping-car. Depuis la France est mon jardin ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

luctus mattis consequat. fringilla felis Nullam id sem,