La Normandie en camping-car

La Normandie en camping-car

23 novembre 2022 0 Par Sylvain

Après la Bretagne, la Corse, la Dordogne et la Drôme, nous vous emmenons en camping-car sur les traces historiques des Vikings, Guillaume Le Conquérant et des soldats alliés du Débarquement mais aussi sur la route de peintres et écrivains illustres.

A vous la dégustation de fromages du terroir, les spécialités à base de pommes mais aussi de fruits de mer en direct de la criée.

Bienvenue en Normandie !

Sur les routes de traditions normandes, partez à la découverte d’une région, aux multiples visages et attraits entre Haute et Basse Normandie.

Voici 3 suggestions d’itinéraires :

  • 1ère idée de circuit sur 7 jours environ : De Giverny à Cabourg en passant par Rouen, sur le chemin des célèbres impressionnistes et illustres écrivains. (cet article)
  • 2ème idée de circuit pour un long week-end : Sur la Côte des falaises d’Albâtre. (article à venir)
  • 3ème idée de circuit pour un long week-end : En remontant la vallée de la Seine, le long de la route des Abbayes, à la découverte d’un riche patrimoine de l’art roman. (article à venir)

1ère idée de circuit en camping-car : De Giverny à Cabourg en passant par Rouen, sur le chemin des célèbres impressionnistes et illustres écrivains, sur 7 jours environ.

GIVERNY

La fondation Claude Monet

Bienvenue dans le monde du célèbre peintre mais aussi jardinier Claude Monet. Pendant plus de quarante ans et jusqu’à sa mort en 1926, Giverny fut sa demeure et son lieu de création. Monde rempli de sens et de couleurs, la maison où l’artiste vécut abrite son salon-atelier et son exceptionnelle collection d’estampes japonaises. Dans les jardins, vous partirez à la découverte du « Clos Normand » et  ses parterres de fleurs, du « Jardin d’Eau » avec ses végétaux orientaux, ses saules pleureurs, son célèbre pont japonais vert et ses nymphéas. Les jardins sont magnifiques pendant toute la période d’ouverture.

Ouverture : 9h30 à 18h du 1er avril au 1er novembre 

Entrée : 13€

Infos camping-car : Parking pour camping-cars Claude Monet à 200 m des jardins. Gratuit. Autorisation de stationner 1 nuit.

VERNON

Niché en bord de Seine, à deux pas de Giverny, Vernon demeure une terre d’histoire et se révèle également comme une terre impressionniste.

Principalement connu grâce à son Vieux-Moulin médiéval suspendu qui a inspiré de nombreux artistes, le Vieux Moulin a été immortalisé par Claude Monet dans son tableau « Vieille maison sur le pont » conservé au musée des beaux-arts de La Nouvelle-Orléans aux USA.

Par Spedona (Spedona) — cliché personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2765560

Prenez le temps de déambuler en centre-ville et partez à la découverte de la maison du Temps Jadis (demeure à encorbellement du 15ème siècle classée « Monument historique » qui a été épargnée des bombardements), l’église collégiale Notre Dame de style gothique, la rue Potard et ses vieilles maisons, la tour des archives et ses remparts.

Faites aussi un stop au Musée de Vernon. Dans cet ancien hôtel particulier, le musée met à l’honneur les artistes de Giverny autour de deux célèbres tableaux de Claude Monet « les Nymphéas », toile exceptionnelle offerte par l’artiste au musée en 1925 et « Falaise à Pourville ». Vous y découvrirez aussi les œuvres de Blanche Hoschedé-Monet, sa belle-fille ainsi que d’artistes américains ayant séjourné à Giverny tels que Theodore Earl Butler et Mary Fairchild MacMonnies. Le musée de Vernon est aussi un des rares musées de France spécialisé dans l’art animalier avec des œuvres de Rembrandt Bugatti, Pompon, Jouve, Steinlein.

Ouverture : du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 17h (1er novembre au 31 mars)

et tous les jours de 10h à 18h (1er avril au 31 octobre)

Fermé le 1er janvier, 1 et 11 novembre, 24, 25 et 31 décembre

Tarif : 4.50 €

Par Theoliane — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7849953

Faites aussi un détour de 2 km pour aller visiter le Château de Bizy du 18ème, inspiré de Versailles avec ses tapisseries des Gobelins et ses jardins à l’anglaise.

Ouverture : tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h en visite guidée (avril à novembre)

Entrée : 9 € visite guidée du château + découverte libre des jardins, le jardin seul 5€

LES ANDELYS

Porte d’entrée du Vexin Normand, Les Andelys est la ville de Richard Cœur de Lion.
C’est un charmant et typique petit bourg normand, une escale à ne pas manquer pour découvrir le fameux Château Gaillard dominant la Seine.

Par Sylvain Verlaine — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28520758

Infos camping-car : Parking accessible aux camping-cars en journée : Très belle vue sur le château et les Andelys, mais attention parking pentu (WC, lavabos et point d’eau disponibles).

ROUEN

A 1 h des Andelys, ne manquez surtout pas une visite de la capitale normande. Au cœur de la vie de grands personnages historiques comme Richard Cœur de Lion ou Jeanne d’Arc, Rouen a façonné l’histoire de la France. C’est aussi la ville de bien illustres écrivains.

Centre-ville historique

Prenez le temps de parcourir, les vieilles ruelles pavées et les nombreuses places aux terrasses animées du cœur historique de la métropole

la Place du Vieux Marché et ses maisons à pans de bois, l’église Sainte-Jeanne d’Arc et l’ambiance du marché couvert sont des sites à ne pas manquer pour un vrai déjeuner normand. La renommée de la place est malheureusement liée au supplice de Jeanne d’Arc qui, le 30 mai 1431, y fut brûlée vive. Une croix a été dressée à côté de l’emplacement du bûcher, comme il avait été stipulé lors du procès dit « de réhabilitation » en 1456. Cette croix a valeur de monument national d’hommage à Jeanne d’Arc.

Par Zairon — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=90292352

Découvrez La place de la Pucelle et L’hôtel de Bourgtheroulde, témoin de cette richesse culturelle de par son architecture qui lui vaut d’être classé « Monument historique ». Bâti au 15ème siècle, cet hôtel particulier participe depuis toujours au cœur battant de la ville. Aujourd’hui, le bâtiment historique est devenu un superbe hôtel 5*, un des seuls de la région. Si vous n’avez pas le budget pour le restaurant gastronomique, offrez-vous un bon cocktail dans la cour historique de l’hôtel.

Le bar de l’hôtel est ouvert du Dimanche au Jeudi de 09h00 à 00h00

Faites une petite pause aussi pour un café à l’incontournable Café Métropole devant la gare qui eut les amoureux Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir parmi ses habitués. La devanture et le décor intérieur sont inscrits au titre des « Monuments Historiques ».

https://www.visiterouen.com/architecture-art-deco-a-rouen/

La rue du Gros Horloge

Ce monument a donné son nom à la rue qui rejoint le parvis de la cathédrale à la place du Vieux-Marché, une des artères principales de Rouen. Le Gros Horloge est un magnifique pavillon Renaissance qui enjambe la rue par une arche surbaissée.

Un parcours de visite dévoile l’envers du décor de cet exceptionnel monument. Dans le pavillon, vous accèderez à la salle des cadrans et dans le beffroi gothique, se dévoile le mécanisme du 14ème siècle, les premières cloches municipales, mais aussi un panorama unique sur la ville.

Pourquoi dit-on « Gros » et non pas « Grosse Horloge » ?

Le mot horloge vient du latin Horologium qui était masculin. Lors de la transition entre le Latin et le Français, il y a eu des confusions de langue et plusieurs mots comme « horloge » n’avaient pas de genre défini. Ainsi, au Moyen-Âge, on pouvait dire une ou un horloge.

Ouvert tous les jours sauf le lundi

Entrée : 7,20€

La rue Eau de Robec

Rue Eau de Robec, Rouen

Située entre l’Abbatiale Saint-Ouen et le quartier des Antiquaires, découvrez la charmante rue Eau de Robec. L’une de ses particularités est bien évidemment le courant d’eau qui passe au pied des maisons à colombages. Impossible de ne pas s’émerveiller sur les façades à pans de bois des maisons médiévales et leurs formes et couleurs formant une charmante mosaïque. Nombreuses sont ces maisons qui tout en haut possèdent un grenier-étente. Cette avancée située en dessous de la couverture du toit permettait aux artisans drapiers et teinturiers de sécher leurs tissus. A cette époque, la couleur de la rivière changeait au rythme des artisans s’y lavaient les mains. Aujourd’hui, le cours d’eau visible est artificiel car le Robec a été canalisé et enterré vers 1930.

La place Saint-Marc

L’histoire de cette place remonte au Moyen Âge. Le Clos Saint Marc doit son nom à l’ancienne chapelle qui disparut en 1835. Tout autour s’était édifié un quartier où d’innombrables ruelles s’enchevêtraient.
Le très vivant marché existe depuis le Moyen Âge. La place offre aussi un marché de brocanteurs les jours de grands marchés.

Marché : les mardi, vendredi et samedi de 6h à 18h, dimanche de 6h à 13h30

https://www.le-viking.com/actualite/que-faire-a-rouen-en-aout/

Sur les pas de Pierre Corneille

Pierre Corneille a passé son enfance au cœur de la ville, à proximité de la place du Vieux-Marché. C’est dans sa maison natale rue de la Pie qu’il écrivit « Le Cid ». Pour approfondir votre découverte du dramaturge, rendez-vous dans la ville voisine de Petit-Couronne et sa Maison des Champs, aujourd’hui baptisée Musée Pierre Corneille. Là, vous apprécierez les nombreuses gravures, sculptures, documents d’archives et profiterez d’un magnifique cadre verdoyant.

©2020 Mathilde Harel

Ouverture : du mercredi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h (17h30 du 1er octobre au 31 mars)
le dimanche de 14h à 18h (17h30 du 1er octobre au 31 mars)

Musée fermé les lundi, mardi et 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre. L’accès aux collections permanentes est gratuit.

Gustave Flaubert

Au n°33 de la rue Lecat se situe l’ancien Hôtel-Dieu de la ville, lieu de naissance de l’écrivain, où son père exerça la fonction de chirurgien. Aujourd’hui, labellisé « Maisons des Illustres », le Musée Flaubert à double vocation : médecine et littérature.

Ouverture : tous les jours de 14h à 17h30 sauf le lundi, le 1er janvier et le 1er mai

Entrée : 4 €

L’accès aux collections permanentes est gratuit.

Musée des Beaux-Arts

Par Velvet — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=36082824

Partez à l’exploration du musée grâce à ces parcours thématiques qui vous feront découvrir les plus beaux chefs-d’oeuvre.

Difficile d’arpenter la totalité des collections mais si votre temps est limité, nous vous conseillons en priorité la galerie Depeaux et la collection d’œuvres impressionnistes de Claude Monet et de Camille Pissaro.

Ouverture : tous les jours de 10 h à 18h

Fermé les mardis, 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

Mention particulière : l’accès aux collections permanentes du Musée des Beaux-Arts est gratuite !

L’Abbatiale St Ouen

Fondée vers 750, l’Abbatiale, joyau de l’architecture gothique française, fut l’un des plus puissants monastères bénédictins de Normandie. L’intérieur vous charmera par son architecture élancée et son exceptionnelle luminosité.

Une opération de restauration a débuté en 2021 et se poursuivra jusqu’en 2024. 

Ouverture : du 1er avril au 31 octobre les mardis, mercredis, jeudis et week-ends de 10h à 12h et 14h à 18h (1er novembre au 31 mars, fermeture à 17h). Fermée le 25 décembre et 1er janvier.

Entrée libre

Cathédrale Notre Dame de L’Assomption

Il s’agit du monument le plus prestigieux de la ville. Sa façade est un précieux témoignage de l’évolution de l’art gothique du milieu du 12ème jusqu’au début du 16ème. Une flèche en fonte s’élève à 151 m au sommet de la jolie tour lanterne !

La Cathédrale abrite dans le déambulatoire quelques sépultures des anciens ducs de Normandie, telles celle de Rollon (fondateur du duché) et celle de Richard Cœur de Lion. Il aimait tant la ville qu’il fit déposer son cœur dans la crypte après sa mort.  Durant les années 1890, Claude Monet peint une série de 30 tableaux représentant la cathédrale aux différentes heures du jour et au fil des saisons.

Ne manquez surtout pas de juin à septembre, le spectacle « Cathédrale de lumière » (sons et lumières gratuit). La cathédrale dès la tombée de la nuit, revêt ses habits de lumières avec des illuminations qui vous plongeront dans une ambiance magique. Un spectacle qui vous permettra de clôturer votre journée en beauté.

Ouverture : du 1er avril au 31 octobre  de 7h30 à 19h en semaine, de 8h à 18h dimanche et fêtes.
Du 1er novembre au 31 mars,  de 7h30 à 12h et 14h à 18h en semaine, de 14h à 18h dimanche et fêtes.

Fermeture : lundi matin, 1er janvier, 1er mai et 11 novembre.

Entrée libre

Les Quais de Seine

https://www.visiterouen.com/

A quelques minutes du centre-ville historique, rejoignez les quais bas de la rive droite. Très courus par les sportifs en footing, rollers ou en vélo, les quais sont également très empruntés par les promeneurs du week-end. Les quais de Seine sont parfaits pour une longue promenade entre les anciens docks réhabilités en salle de sport, restaurants, cafés branchés et les bateaux de croisières et les péniches qui sillonnent la Seine entre Paris et Le Havre.

Traversez la Seine grâce à l’un des nombreux ponts de Rouen et appréciez les nombreux espaces verts de la rive gauche. En cours de réhabilitation, les quais proposent désormais un nouveau visage.

Dès l’arrivée des premiers rayons de soleil, nombreux sont les Rouennais à venir profiter des transats et pelouses de la prairie Saint-Sever ou de la presqu’île Rollet pour un moment de détente ou un pique-nique.

C’est d’ailleurs à cet endroit que se tiendra l’ARMADA DE LA LIBERTE 2023 pour la 6ème édition, du 8 au 18 juin 2023.

Depuis les Voiles de la Liberté en 1989 pour célébrer le bi-centennaire de la révolution française, c’est une vraie réussite depuis plus de 30 ans :  l’Armada est le plus grand rassemblement de grands voiliers du monde entier et célèbres bâtiments de guerre. Elle accueille pendant 10 jours de festivités, plusieurs millions de visiteurs sur les quais de Rouen qui viennent admirer les bateaux les plus prestigieux et saluer les équipages du monde entier.

Au programme : visite des voiliers, concerts, stands, animations, feux d’artifices grandioses tous les soirs, ballade sur la seine, défilés des équipages, cross des Marins, Grande parade sur la Seine…

Infos camping-car :

Le meilleur endroit pour se garer en camping-car, van ou fourgon reste à l’entrée de la ville, sur les quais de Seine vers les Docks 76 (centre commercial). Stationnement gratuit.

Aire de Stationnement et de service  (20 places). A la sortie de Rouen, au Port de Plaisance Darse Barillon. Ouvert toute l’année (services eau potable, vidanges eaux usées, électricité, douches). Forfait nuit + services 13 €, utilisation services à partir de 3 €. Agent d’accueil sur place en journée

Les spécialités culinaires locales

Dégustez le Caneton à la Rouennaise aussi appelé canard « au sang », l’excellent fromage crémeux AOP Neufchâtel (en forme de cœur), les larmes de Jeanne d’Arc (un hommage chocolaté créé par le chocolatier Auzou), les sucres d’orge à la pomme de la même Maison, la tarte normande, sont autant de spécialités de Rouen et ses environs qui sauront satisfaire vos papilles lors de votre séjour.

CANTELEU

Le pavillon Flaubert a Canteleu

En quittant Rouen, arrêtons-nous à Croisset, l’un des hameaux de Canteleu. Gustave Flaubert y acheta une maison sur les bords de Seine où il vécut 35 ans. Rasée à la fin du 19ème siècle, seul le pavillon de jardin où travaillait l’écrivain a été sauvegardé. C’est ici au bord de l’eau, que l’auteur de « Madame Bovary » avait pour habitude de recevoir ses amis : Guy de Maupassant, Louis Bouilhet, George Sand ou encore les Frères Goncourt.

Transformé en musée, il conserve des objets personnels de l’auteur comme des plumes d’oies ou des encriers. 

Ouverture : de février à juin et de septembre à novembre, du mardi au samedi de 9h à 12h (sur réservation uniquement).

Samedi et dimanche de 14h à 18h en mai, juin et septembre

Mercredi au dimanche de 14h à 18h en juillet, août

Entrée libre

LA BOUILLE

A 25 km en aval de Rouen, la Bouille est une escale de charme et le village natal d’Hector Malot auteur à succès du roman « Sans Famille ». C’est une étape romantique de bord de Seine, source d’inspiration pour de nombreux peintres impressionnistes.
Fils du maire et notaire du village, l’auteur gardera tout sa vie une relation particulière avec son village dont il citera le nom à de nombreuses occasions dans son livre. 

Lieu de villégiature très couru au 19ème siècle par les Rouennais, La Bouille conserve de nombreuses traces de son œuvre et de nombreux monuments dédiés à la famille Malot.

On y trouve  galeries d’art et petits restaurants « les pieds dans l’eau » d’où l’on observe le va et vient des bateaux qui naviguent et le bac qui relie ici les deux rives de la Seine. Il s’agit du bac le plus fréquenté de la Seine avec plus de 1300 véhicules transportés par jour. A l’époque de sa mise en place en 1804, la traversée se faisait à la rame…

Le bac de La Bouille

Infos camping-car : Aire de services de la Créa au « Gand Bois », 310 Allée de la ligne des hêtres, 10 km au Nord de la Bouille. Stationnement gratuit

VILLEQUIER

Le Musée Victor Hugo à  40 km de Rouen était l’ancienne propriété de la famille Vacquerie dont le fils, Charles avait épousé Léopoldine, la fille de Victor Hugo.
Située sur le chemin de halage qui longe la Seine, cette belle demeure bourgeoise du 19ème siècle est un lieu émouvant car directement lié à la mort de la fille adorée. C’est ici qu’elle s’est noyée en barque en 1843 avec son mari. Elle n’avait que 19 ans. Ils reposent tous deux au cimetière voisin.

https://www.normandie-tourisme.fr/

Avant ce tragique accident, Victor Hugo avait séjourné dans cette maison amie. Il y reviendra  plusieurs fois en pèlerinage après son retour d’exil des îles Anglo-Normandes. Le lieu est souvent associée à son fameux poème « Demain dès l’aube quand blanchit la campagne je partirai. Vois-tu je sais que tu m’attends … » écrit pour elle.

Le musée évoque la vie littéraire de l’auteur et ses souvenirs liés à Léopoldine. Le Musée est libellé Musée de France et fait partie des « Maisons des Illustres ». Cette maison est baignée d’une atmosphère particulière et offre une magnifique vue sur la Seine avec son jardin romantique.

Ouverture : de 14h à 17h30, fermée les mardis, le 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre

Visite guidée 5 €

HONFLEUR

Nous voilà arrivés à l’emboucheur de la Seine face à la Manche, à Honfleur, haut lieu de l’impressionnisme.

Son vieux bassin (vieux port), bordé de maisons authentiques du 16 ème au 13 ème siècle aux façades d’ardoises, ses ruelles pittoresques, l’église Ste Catherine et ses fameux greniers à sel ont inspiré de nombreux artistes tels que Claude Monet ou Eugène Boudin, fils de la ville.

Prenez le temps de flâner au cœur de la cité médiévale, dégustez des fruits de mer dans les restaurants installés autour du bassin, et admirez les peintres qui posent encore leur chevalet pour capter sur le vif les belles couleurs du jour.

Ne manquez pas le marché du samedi matin qui s’étale sur toute la vieille ville.

Infos camping-car : Stationnement sur la grande aire de camping-car (162 places), au bassin Carnot. Ouvert toute l’année (services eau propre, vidanges eaux usées, électricité). 12 € par jour.

Les spécialités culinaires locales

La matelote honfleuroise (plat de pêcheurs souvent à base de maquereaux, moules, pommes de terre et crème bien sûr !), les huîtres chaudes, le hachis honfleurais (mélange de plusieurs viandes en terrine servie avec des pommes de terre sautées) et la fameuse Teurgoule (dessert qui remonte au 17 ème siècle, à base de riz, sucre, cannelle et lait cru entier qui cuit au four dans une grande terrine plus de 4h !).

DEAUVILLE

Les planches, la plage, les hôtels de standing et le casino participent à la légende de cette ville de la Côte Fleurie. Découvrir le vieux Deauville et admirer les luxueuses villas, la presqu’île, la place Morny et la place Yves St Laurent.

Mais aussi La Maison d’Eugène Boudin baptisée « La Breloque ». Le peintre natif d’Honfleur, précurseur de l’impressionnisme a rendu célèbres les cieux de Normandie à travers une centaine de toiles et de gouaches. Sensible aux lumières du littoral côté plage et côté port, sa dernière volonté fût de mourir dans cette bâtisse de 1884, face à la mer.

La villa Strassburger : Inscrite en 1975 aux « Monuments Historiques », cette luxueuse demeure fut érigée en 1907 pour le baron Henri de Rothschild et rachetée par le milliardaire américain Ralph-Beaver Strassburger en 1924. Elle charme ses visiteurs de par son rez-de-chaussée en damiers de briques et de pierres et son étage à pans de bois.

Les Planches de Deauville forment une longue passerelle d’où l’on contemple la plage et les couleurs changeantes de la mer et du ciel. C’est en 1923 que l’architecte Charles Adda, fit construire cet ensemble de style Art Déco où 250 cabines sont disposées autour d’atriums, de colonnades et de bassins rehaussés de mosaïques.

C’est au cinéma américain que la ville consacre un festival tous les ans en septembre depuis 1975. Ainsi, les actrices et acteurs viennent sur les Planches inaugurer leur nom en lettres noires sur les lices qui séparent les cabines de bains : Une sorte d’Hollywood Boulevard « à la française ».

Les Franciscaines : ce nouveau pôle culturel et innovant inauguré au printemps 2021, prend place dans un ancien couvent de religieuses. Il rassemble autour d’un impressionnant cloître, un musée, des expositions temporaires, un restaurant et des espaces de lecture et de documentations autour des thèmes du cheval, cinéma, spectacle, photographie et art de vivre.

Les Franciscaines – https://www.normandie-tourisme.fr

Le marché de Deauville se réveille sous ses belles halles en colombages de la Place du Marché le mardi, vendredi et samedi toute l’année, tous les dimanches du 25 février au 11 novembre et tous les jours pendant la période estivale.

L’hippodrome de Deauville-la Touques : C’est à cet endroit même que vous pourrez voir le plus de courses dans l’année, dont le réputé meeting d’août !

Le Duc de Morny, père du Deauville moderne et passionné de chevaux, fît construire ce champ de course en 1864. Il s’étend sur 75 hectares avec 20 pistes et une capacité d’accueil de 10 000 spectateurs.

Tarif : à partir de 5 €

Infos camping-car : A Deauville, stationnement recommandé sur le grand parking de la gare, place Louis Armand. 7 € les 24h, possibilité de passer la nuit. Pas de barrière en hauteur. Aucun service sur place

Les spécialités culinaires locales

Le Pont – Lévêque, (fromage à pâte molle et croûte lavée), le Cidre et Pommeau du Calvados, et le Poulet Vallée d’Auge (poulet Label rouge cuisiné avec des champignons, de la crème, des pommes et du calvados !).

CABOURG

A 30 mn de Honfleur, longez la côte Fleurie jusqu’à Cabourg.

La station balnéaire est célèbre pour ses villas Belle Époque, marqueurs d’un temps où les hôtels et les belles maisons fleurissaient à la fin du 19ème siècle. Un temps qui rappelle le passage de Marcel Proust, auteur de « À la recherche du temps perdu ».

Visiter la Villa du Temps Retrouvé qui été inaugurée en 2021, date des 150 ans de la naissance de Marcel Proust. Dans ce musée, les visiteurs se plongent dans la Normandie de la fin du 19ème et début du 20ème, à travers des tableaux, photographies, livres, costumes et mobiliers du Cabourg de l’époque et des artistes et écrivains qui ont fréquenté la cité balnéaire.

Ouverture : 11h – 19h l’été, 11h – 18h pendant le reste de l’année

Tarif : 8€

Parcourez à pied le circuit des villas et déambulez sur la Promenade Marcel Proust, longue de 3.6 km et bordée de villas Belle Epoque.

Le Grand Hôtel, est aussi une expérience en soi. Dominant la belle plage depuis 1907, cet établissement doit sa réputation à la venue de plusieurs artistes et surtout, à la présence de Marcel Proust dans l’hôtel pendant de nombreuses années. Le prestigieux hôtel 5* vaut le détour. Ce lieu a plu à de nombreux réalisateurs qui ont choisi ce lieu comme décor à leur film (Intouchables, Le coeur des hommes…).

Plage de Cabourg © Sabina Lorkin

Infos camping-car :

Aire de stationnement près de l’hippodrome, rue Michel d’Ornano, stationnement gratuit pour 48h (6 places). A 15 mn à pied du front de mer. Ouvert toute l’année. Service eaux usées. Eau potable, 6€ les 10 mn.

L’aire de service intercommunale à Villers sur Mer (entre Deauville et Cabourg), rue des Martois, à proximité de la plage (15 places). Ouvert toute l’année (services eau propre, vidanges eaux usées, électricité). 15 € la nuit avec les services. Stationnement 48 h maximum.

Les spécialités culinaires locales

Les coques de Cabourg et les crêpes (à base de pommes)


Louez un camping-car pour découvrir la Normandie

Vous souhaitez louer un camping-car, un van ou un fourgon aménagé pour découvrir la Normandie en suivant ou non l’une de nos 3 propositions de circuits ?

Louez un camping-car

Louez un camping-car à Caen